Un potager géant à Nantes

Christine Mahy Hergot, secrétaire générale du Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté : "Je trouve qu'aller dans ce sens, c'est la bonne direction. Mais le pas de plus, c'est rendre cela permanent, créer des emplois publics et privés de jardiniers et d'entreteneurs de parcelles... Et donc travailler avec les petits indépendants locaux qui travaillent dans le maraîchage, pour ainsi créer de la dynamique économique qui permet à des tas de ménages de vivre d'un travail qui a du sens. Car ce sont des emplois et métiers essentiels dès aujourd'hui. Et relever les bas revenus pour que les personnes puissent acheter ces légumes, qui seraient à plus bas prix puisqu'une large production. Alors belle réaction dans l'urgence, mais il faut aller un pas plus loin... pour ne pas conditionner le droit à l'accès à l'alimentation, mais le rendre libre et indépendant. Je pense que ces dynamiques devraient être généralisée et si c'était chez nous, elles devraient être financées par le Fédéral car c'est une question de prévention en santé publique (dans la sécu), par la RW car c'est une question de création d'emplois privés et publics, par la FWB pour alimenter les établissements collectifs fréquentés par des enfants pour bénéficier de repas sain. En tout cas, c'est une piste à creuser me semble-t-il."

Grâce à l’opération « Paysages nourriciers », des potagers vont apparaître dans la ville de Nantes, dont les légumes iront aux familles défavorisées. La...




Contacts

icons8-mail-96.png
  • Facebook - White Circle

Ceinture alimentaire du Tournaisis - Collectif paysan et citoyen